Manifestations

Exposition temporaire

La Vie Consacrée,

Les moniales chartreuses

Depuis le film « Le grand silence » le grand public est assez largement informé de la vie des moines chartreux. La branche féminine, les moniales chartreuse, est par contre presque inconnue. On croit parfois qu’il s’agit des sœurs de Bethléem mais c’est une erreur. 

L'existence des moniales chartreuses remonte presque aux origines de l'Ordre des chartreux. C'est vers 1145 que les moniales de Prébayon en Provence, au sud de la France, décidèrent d'embrasser la règle de vie des moines de Chartreuse. Elles furent accueillies dans l'Ordre par saint Anthelme, alors prieur de Chartreuse. Depuis ce moment, les moniales chartreuses forment avec les moines un Ordre unique, sous la direction du même Ministre Général, le Prieur de la Grande Chartreuse. Les deux branches de l'Ordre, masculine et féminine, s'inspirent toutes deux du charisme de saint Bruno mais chacune a son gouvernement particulier avec un Chapitre Général séparé, présidé par le Prieur de Chartreuse.

Les moniales chartreuses ont connu dans leur histoire les mêmes dures épreuves que les moines. En 1794, à cause de la Révolution française, toutes les chartreuses de femmes ont été fermées mais en 1816 les quelques moniales qui avaient survécu redonnèrent vie à la branche féminine de l'Ordre qui compte aujourd'hui cinq maisons dans le monde : deux en France, dans le Massif Central et en Provence, une en Italie, une en Espagne et une en Corée depuis quelques années.

Bien qu'elles aient été décidées à embrasser la règle de vie des Chartreux, les moniales eurent pendant plusieurs siècles une part de vie commune plus importante que pour les moines. On pensait alors que le tempérament féminin n'était pas apte à supporter toutes les rigueurs de la solitudes des moines. Vers 1970, suite à des demandes pressantes des moniales de pouvoir mener la vie cartusienne dans sa plénitude, il y eut une évolution vers une vie plus solitaire, si bien qu'actuellement la vie des moniales est identique à celle des moines.

Dom Dysmas De Lassus, Prieur Général de l'Ordre.

Pour plus de détails, voir http://www.chartreux.org/fr/moniales/index.php